Les tables de: 0, 1, 10 et 11

Résumé: Geneviève Rainville, orthophoniste et copropriétaire de Jeunes Aventuriers vous propose un apprentissage par étapes des tables de multiplication!   Ah, mais il existe tellement de styles différents d’apprenants! Il suffit de trouver chaussure à son pied pour rendre l’étude bien plus agréable et obtenir en même temps de bien meilleurs résultats! Geneviève amorce une série de capsules pour vous outiller et mieux soutenir vos enfants dans cet apprentissage crucial.  Elle présente dans cette première partie les tables des 0, 1, 10 et 11.  L’objectif ultime est de donner confiance à vos enfants en leur propres capacités, pour que l’anxiété souvent ressentie face aux multiplications et aux divisions diminue et éventuellement disparaisse complètement!  Une capsule incontournable à visionner pour tout parent, enseignant ou professionnel oeuvrant en apprentisssage auprès des jeunes d’âge primaire!  Bon visionnement!

 

Transcription:

Bonjour ! Ici Geneviève Rainville, orthophoniste et copropriétaire de la clinique d’orthophonie Jeunes Aventuriers. Je vous propose aujourd’hui le début d’une série de minicapsules portant sur l’apprentissage des tables de multiplication.

Avant toute chose, il faut admettre que ce n’est pas un apprentissage des plus passionnants, au contraire, c’est plutôt monotone. Une seule table de multiplication contient beaucoup trop d’information pour qu’on puisse espérer l’apprendre facilement et en peu de temps.

Que peut-on faire pour supporter notre enfant dans cet apprentissage ? Je vous propose un enseignement par étape qui diffère légèrement de ce qu’on voit typiquement en milieu scolaire. Si vous avez visionné mes capsules sur l’addition et la soustraction, vous ne douterez pas que j’ai de nouveau pensé à l’enfant qui réussit mieux lorsqu’il utilise des procédures.

Dans cette première minicapsule, j’aborderai l’apprentissage des 4 tables les plus faciles, c’est-à-dire celles qui n’exigent aucun par cœur. Je trouve important de commencer avec les plus faciles pour donner confiance à l’enfant et pour que sa première impression de l’apprentissage de tables soit positive. Ça compte pour beaucoup !

Commençons par les « _ x 0 ». Ces opérations sont très simples, n’est-ce pas ? Eh bien ! Puisque c’est si facile, on en profite pour vérifier que notre enfant comprend bien pourquoi la réponse est toujours 0. Je suggère une petite explication telle que « si je donne 8 fois 0 bonbon, en réalité combien j’en ai donné ? 0 ».

Poursuivons avec les « _ x 1 ». Il s’agit d’une table très facile également. On peut d’abord valider que notre enfant a bien compris pourquoi la réponse donne toujours le même nombre que le terme qui est multiplié par un. Ensuite, on peut s’amuser à faire des multiplications pour expert telles que « 457 multiplié par 1, qu’est-ce que ça donne ? ». L’enfant est toujours très heureux de connaître la réponse !

À ce stade, il est intéressant de faire un petit jeu-questionnaire oral pour l’enfant, afin de valider qu’il ne mélange pas les deux procédures : les « _ x 0 » et les « _ x 1 ». Pourquoi ? Parce que lors d’une addition, c’est le « _ + 0 » dont la réponse est identique à l’autre terme de l’équation. Ainsi, les procédures d’addition et de multiplication peuvent interférer légèrement dans la tête de l’enfant. Mélanger les « _ x 0 » et les « _ x 1 » est un excellent moyen d’automatiser ces nouvelles procédures de multiplications et ainsi de réduire les possibilités d’erreurs.

Maintenant, on aborde les « _ x 10 » et les « _ x 11 ». De nouveau, ce sont des procédures très simples. On devrait mettre à profit la mémoire visuelle de notre enfant. On peut lui expliquer la technique avec du visuel physique (feuille, iPad, petit tableau, etc.) plutôt que d’expliquer uniquement de manière verbale. Par exemple, pour le « _ x 10 », c’est merveilleux de se rendre compte qu’on a simplement à ajouter un 0 à côté du chiffre multiplié pour obtenir la réponse !

Pour les « _ x 11 », c’est aussi facile. Cette fois, j’ai simplement à écrire le même chiffre à côté du premier. Donc, « 8 x 11 » donne 88. Retenez simplement qu’on garde « 11 x 11 » et « 11 x 12 » pour plus tard.